Nico Leunen, premier Belge à rejoindre la prestigieuse association American Cinema Editors (ACE)

Jan 21, 2022

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Le monteur bruxellois Nico Leunen est le premier Belge à avoir rejoint les rangs de la prestigieuse American Cinema Editors (ACE). L’ACE est une société honoraire de monteurs de films dont les membres sont élus selon des conditions strictes en fonction de la qualité de leur travail, des formations dispensées et de leur dévouement à ce métier.

« Cette reconnaissance unique me motive plus que jamais à être un digne ambassadeur de cette belle mais invisible profession », déclare Nico Leunen à propos de son admission. 

L’American Cinema Editors (ACE) est fondée en 1950 en tant qu’association professionnelle par deux monteurs des studios Paramount qui ont réuni plus d’une centaine des meilleurs monteurs du secteur pour la charte d’adhésion. Outre le maintien du réseau, l’ACE organise des séminaires et des tables rondes sur des sujets liés au secteur, envoie des monteurs dans les écoles de cinéma et publie le magazine Cinema Editor destiné aux membres de l’ACE. L’association organise également les Eddie Awards annuels à Los Angeles pour récompenser les meilleurs montages. 

Si le nom du monteur est suivi d’« ACE » dans le générique d’un film, cela signifie qu’il/elle est membre de cette société de l’industrie cinématographique. Cependant, il ne suffit pas de payer les cotisations pour en devenir membre. Il faut être parrainé et invité par d’autres membres et répondre aux conditions d’adhésion d’ACE. Il est très rare que des postulants non américains soient acceptés comme membres actifs, en raison des exigences strictes. Parmi les membres actifs bien connus, on peut citer notamment les monteurs lauréats et nominés aux Oscars Joe Walker (Dune), Michelle Tesoro (The Queens Gambit), Mikkel E.G. Nielsen (Sound of Metal) et Yang Jinno (Parasite). 

Après avoir décroché en 1998 un master en arts audiovisuels de la School of Arts de Bruxelles, Nico Leunen (°1974) fait ses armes aux côtés du parrain du montage cinématographique belge, Ludo Troch. Il travaille régulièrement avec Felix van Groeningen, Fien Troch et Koen Mortier et a monté entre autres Steve + Sky, Someone Else’s Happiness, Days without Love, The Sadness of Things, The Invader, The Broken Circle Breakdown, Kid, Un Ange et Home. En 2007, il est nominé pour la première fois pour le prix flamand de la culture dans la catégorie film. En 2013, au festival du film d’Ostende, il décroche à la fois le prix flamand de la culture pour le film 2012-2013, et l’Ensor du meilleur montage pour The Broken Circle Breakdown. En 2016, il est récompensé du prix Knack Focus Jo Röpcke 2016 pour « sa façon de raconter visuellement, de structurer et de rythmer les histoires et pour sa vision généreuse du cinéma en dehors de la salle de montage ». 

Le monde fait dès lors les yeux doux à cette arme secrète du cinéma flamand. Il travaillera notamment sur le premier film de Ryan Gosling, Lost River, sur Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt dans le rôle principal et il sera chargé du montage deux séries pour la chaîne payante américaine HBO : Betty et I know this much is True. Il travaille actuellement sur le nouveau long métrage de Koen Mortier, Skunk, et sur Le otto Montagne de Felix van Groeningen et Charlotte Vandermeersch. 

(Droits d’auteur photo Christophe De Muynck) 

0 commentaires

Soumettre un commentaire